Site de poèmes, poèsies, à lire ou écrire, et des trucs en plus, bons pour le moral!
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Ces ombres noires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
troubadour

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 10/09/2016
Localisation : citoyen du monde

MessageSujet: Ces ombres noires.   Mer 25 Jan - 19:23

J'ai jeté mes espoirs aux sillons de glaise,
Ma silhouette les domine du haut de la falaise.
Irrigués de sang d'innocents et de larmes,
J'ai refusé vengeance, j'ai pas pris d'arme. 
Je n'étais jamais un lâche que je sache,
Quiétude est un bien précieux qu'on arrache...
Beaucoup de routes emmènent droit en enfer;
Mais une seule au paradis, comment faire?
Se taire quand il faut hurler, hurler quand on se tait.
Je me demande au fond de moi où tu étais?
Quand tous ces petits enfants tremblant de terreur,
Quand seuls leurs parents luttaient contre la laideur,
Ce monstre venu quelque part de la forêt,
Apeuré tout le monde s'est quelque part fourré.
Dans le silence de ces longues nuits froides,
La bête se repaissait de sang jade;
De ses victimes mortes, bien avant leur mort,
Regardant la bête avec un seul remord.
Pourquoi un tel supplice, un tel mérite?
Ces ombres noires, ignorant toute limite.
Qui prônent le maquis pour une noble cause, 
Cette folie aveugle niant l'ordre des choses.
Armés de haine, de fusils et de haches,
N'épargnant ni femmes, ni enfants ces lâches.
Je me sens étranger au milieu de mon peuple,
Que d'amères images vives me peuplent!
Au nom de qui ces innocents victimes?
Ceux sont l'ami, voisin, et le plus intime.
Mais par quelle grâce de tels êtres sont touchés?
Pour exhiber avec fierté leurs mains tâchées! 
De sang de leurs victimes sous l'atrocité,
Leurs cris retentissent sans écho dans la cité.
Par quel chemin iront-ils trouver quiétude?
Les morts les poursuivront sans lassitude.
Ils goûteront alors seuls à l'amertume,
Cris et images de leur mémoire d'écume.
Se mêlent le jour où la mort se manifeste,
Ce jour-la ils regretteront bien leurs gestes.
Contraints de répondre au seigneur des hommes,
Un châtiment terrible, que je ne nomme. 
Leur sera bien réservé à la géhenne,
Leurs cris au supplice, comme des hyènes,
Au milieu des flammes, qui acclament justice,
Dieu punira Satan et ses milices.




troubadour© copyright
Revenir en haut Aller en bas
MISSMOT
modo
modo
avatar

Messages : 740
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 37
Localisation : Gard

MessageSujet: Re: Ces ombres noires.   Mer 25 Jan - 22:32

Tu as tout dit. Oui tout se paye un jour ou l'autre, même après la mort...Nul ne sera épargné.
Aucun crime ne restera impayé, on achète pas la justice de Dieu.
Très bien écrit, très inquiétant...
Bonne nuit frérot. bisousssssss

***********************************************************
Lire délivre... angelo
Revenir en haut Aller en bas
 
Ces ombres noires.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LÎLOMO :: POÉMES :: HORREUR-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: